My Blog

LE KESTU2VIENS AVEC SÉBASTIEN DALLET

Très belle interview du natif de Bourges, qui montre notamment l’attachement à ses racines. Il se livre aussi sur sa très belle carrière qui l’a vu notamment évolué à Lens, Guingamp, Sochaux, Créteil et Troyes. Une expérience de plus de 380 matchs professionnels, qui montrent l’étendue de son passé dans le milieu du football. Très disponible et sympathique, c’est avec un grand plaisir que je vous propose l’interview de l’ancien attaquant, en exclusivité pour le Blog de Jayjay.  ##RCL##EAG##FCSM##USCL##ESTAC##LIGUE1##FOOTBALL##DALLET##

  • Concernant sa carrière :

– Si tu étais un moment-fort de ta carrière, tu serais?

La montée en Ligue 1 avec Troyes en 2004/05. Le club devait déposer le bilan, tous les joueurs ont accepté de baisser leurs salaires afin de sauver celui-ci. Au final, nous terminons troisième et montons en Ligue 1, une saison exceptionnelle pleine d’émotion et de jeu.

– Si tu étais le plus beau but de ta carrière, tu serais?

Lors de la saison 1996/97, avec le Racing Club de Lens contre le Stade Rennais à Bollaert. Je reçois une magnifique ouverture de Frédéric Meyrieu, je contrôle, dribble et enroule le ballon de mon pied gauche qui rentre à l’opposé. C’est mon premier but avec Lens et en plus à Bollaert. Que de frissons!!!

– Si tu étais des joueurs qui t’ont impressionné, tu serais?

David Ginola, Laurent Blanc, Fabien Barthez, Frédéric Meyrieu.

– Si tu étais un ami dans le foot, tu serais?

Beaucoup d’amitié se crée dans le foot. Malheureusement, c’est difficile d’entretenir ces relations à cause des changements de club notamment. Sur Troyes, depuis treize ans, mes amis sont Gael Sanz, Benjamin Nivet, Gharib Amzine et Stephen Drouin.

– Si tu étais un entraineur qui a compté, tu serais?

Patrice Bergues, que j’ai connu à mes débuts au Racing Club de Lens en Ligue 1. Francis Smerecki, qui m’a permis l’apprentissage tactique et technique du football et enfin Jean-Marc Furlan, un entraineur prônant énormément le jeu et l’Humain.

– Si tu étais un regret dans ta carrière, tu serais?

Je n’ai pas de regrets. Il est évident qu’en mûrissant, on se dit qu’on aurait toujours pu faire mieux.

– Si tu étais un coéquipier « blagueur » dans ta carrière, tu serais?

Sébastien Grax, une complicité, sur et en dehors du terrain, exceptionnelle.

  • Concernant le football :

– Si tu étais un joueur de Ligue 1, tu serais?

Lassana Diarra, je le trouve vraiment très fort. Il lie à la fois la technique, la vitesse, la justesse et l’expérience.

– Si tu étais une équipe actuelle, tu serais?

L’Olympique de Marseille. Ce club, je l’ai toujours aimé. J’aime cette ambiance, cette folie autour du club.

– Si tu étais un geste technique, tu serais?

Le piquet. Une feinte de frapper fort et tu piques le ballon au dernier moment. C’est un geste qui demande beaucoup de maîtrise et de technique.

– Si tu étais un souvenir de football de ton enfance, tu serais?

Jouer à l’ES Moulon, mon premier club à l’âge de 5 ans jusqu’à 12 ans. C’est le début de tout!!! Ce sont mes racines…

– Si tu étais le onze de légende avec qui tu as joué, tu serais?

Guillaume Warmuz, Eric Sikora, Erwan Manac’h, Jean-Guy Wallemme, Jimmy Adjovi-Boco, Carl Tourenne, Pierre Laigle, Frédéric Meyrieu, Sébastien Grax, Roger Boli, Benjamin Nivet.

– Si tu étais un stade, tu serais?

Le stade Bollaert. Un stade « à l’anglaise », avec les meilleurs supporters, des gens magnifiques. La devise « SANG ET OR » : ca veut tout dire!

– Si tu étais un métier dans le football que tu aimerais faire à la fin de ta carrière , tu serais?

Entraîneur. Je suis titulaire du Diplôme d’Etat Supérieur Football. J’entraîne depuis cette année une équipe de U15.

  • Concernant sa vie :

– Si tu étais un lieu, tu serais?

Le stade du Moulon à Bourges. Mes racines footballistiques.

– Si tu étais un autre métier que tu aurais pu faire, tu serais?

Actuellement, je suis chef d’entreprise et cela me plait beaucoup. Malgré les difficultés que nous rencontrons dans ce métier, le meilleur reste à venir. Je suis également consultant TV sur Canal32. Une chaine TV locale visible sur toutes les box.

– Si tu étais un sportif célèbre, tu serais?

Mohamed Ali, en plus d’avoir été un immense sportif, il était également un grand homme. Il a permis de faire bouger les choses en militant surtout contre la ségrégation et pour l’émancipation culturelle du peuple noir à l’échelle mondiale.

– Si tu étais une émission TV, tu serais?

Un bon dimanche avec mes enfants et le Canal Football Club ou J+1 à la TV.

– Si tu étais un super pouvoir, tu serais?

Pouvoir apporter la paix dans le monde.

– Si tu étais une femme, tu serais?

Ma femme. (aimante, attentionnée, courageuse, belle, compréhensive, élégante, patiente, et du caractère…).

– Si tu étais avec qu’un seul ancien coéquipier sur une île déserte, tu serais avec?

Mon meilleur ami, Gilles Sillou. Nous nous sommes connus il y a 26 ans, au centre de formation de Lens.
– Un dernier mot pour les lecteurs du blog de Jayjay?

J’espère que l’interview vous plaira. C’est toujours plaisant de savoir ce que deviennent les joueurs de mon époque. Bonne continuation 😉 !

JayjayLE KESTU2VIENS AVEC SÉBASTIEN DALLET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *