My Blog

LE KESTU2VIENS AVEC ELI KROUPI

Très attaché à la ville de Lorient, ce n’est pas un hasard si Eli Kroupi a choisi cette région pour s’installer à la fin de sa carrière. Très disponible pour répondre à mes questions, il s’est prêté à l’interview avec gentillesse et une joie de vivre assez communicative.

Il a passé ses diplômes pour entrainer, ce qui va lui permettre de transmettre tout ce qu’il a appris au cours de sa jolie carrière et de ses deux-cent quarante matchs en professionnel. Il suit aussi son fils qui évolue au FC Lorient, en espérant qu’il marche sur les traces de son papa avec autant de brio.

L’ancien international ivoirien se livre en exclusivité sur sa vie de footballeur, pour le plus grand plaisir des lecteurs du Blog de Jayjay.

 

  • Concernant sa carrière :

– Si tu étais un moment-fort de ta carrière, tu serais?

Mes quatre années du côté du FC Lorient.

– Si tu étais un but que tu as marqué, tu serais?

En 2004/2005, le but de la montée avec Nancy lors de la dernière journée de championnat face à Brest. On gagne un à zéro et on fêtait notre titre de champion à Marcel-Picot.

– Si tu étais un regret dans ta carrière, tu serais?

Etre parti trop tôt à l’étranger. Quitter l’AS Nancy-Lorraine, où j’avais fait une belle saison en Ligue 1, pour les Emirats Arabes Unis fût une erreur.

– Si tu étais un de tes matchs référence dans ta carrière, tu serais?

Strasbourg – Nancy lors de la saison 2005/2006. On joue en championnat une semaine après notre victoire en Coupe de la Ligue face à l’OGC Nice. Je suis déçu de ne pas avoir participé à la finale et j’inscris un triplé en treize minutes lors de cette rencontre.

 – Si tu étais un entraineur qui a compté, tu serais?

Christian Gourcuff. C’est le top!

– Si tu étais une anecdote rigolote de vestiaires que tu as vécu dans ta carrière, tu serais?

Avec Jean-Claude Darcheville et Pascal Feindouno. Avant les matchs, on rigolait tous les trois dans le vestiaire, alors que les autres étaient concentrés dans la rencontre. On avait besoin de cela et Christian Gourcuff le savait. On s’installait dans la salle de musculation et on écoutait notre musique, on dansait, avant d’aller jouer le match

 Eli Kroupi 2

 

  • Concernant les effectifs qu’il a connu :

– Si tu étais des joueurs qui t’ont impressionné, tu serais?

Jean-Claude Darcheville. Par rapport à sa morphologie et sa pointe de vitesse.

– Si tu étais le joueur le plus dur sur un terrain que tu as côtoyé, tu serais?

Comme adversaire, Gilles Kerhuiel et en tant que coéquipier, Pancho Abardonado.

– Si tu étais un ami dans le foot, tu serais?

Frédéric Biancalani que j’ai connu à Nancy. Un super mec!

– Si tu étais le joueur le plus blagueur que tu aies connu, tu serais?

Pascal Feindouno. Il passait son temps à rigoler, il était toujours de bonne humeur.

– Si tu étais le meilleur joueur avec qui tu aies joué, tu serais?

Pascal Feindouno. Il avait une puissance et une qualité de dribble en percussion impressionnante.

– Si tu étais un joueur qui était le « chouchou » de l’entraineur et qui ne se faisait jamais réprimander par le coach, tu serais?

C’était moi! (Rires). J’étais le chouchou de Christian Gourcuff à Lorient et j’étais celui de Jacques Rousselot, le président de Nancy. Par contre, je n’étais pas le chouchou de Pablo Correa! (Rires)

 Eli Kroupi 3

 

  • Concernant le football :

– Si tu étais un joueur actuel, tu serais?

J’aime bien Luis Suarez. Pour moi, c’est le meilleur attaquant de pointe actuel.

– Si tu étais un stade, tu serais?

Le stade du Moustoir. C’était mon jardin!

– Si tu étais un entraineur, tu serais?

Toujours Christian Gourcuff.

– Si tu étais une équipe actuelle, tu serais?

Le FC Barcelone.

– Si tu étais un geste technique, tu serais?

Un beau contrôle orienté qui casse les reins de l’adversaire.

– Si tu étais un souvenir de football de ton enfance, tu serais?

Mes années en Afrique au FC Faras. J’ai appris le football dans les quartiers.

– Si tu étais le meilleur onze de joueurs avec qui tu as joué, tu serais?

Stéphane Le Garrec – Loic Druon – Pape Diakhaté – Cédric Lécluse – Arnaud Le Lan – Seydou Keita – Sylvain Ripoll – Ulrich Le Pen – Pascal Feindouno – Jean-Claude Darcheville – Eli Kroupi

 elikroupi 4

 

  • Concernant sa vie :

– Si tu étais une femme, tu serais?

Ma mère.

– Si tu étais un lieu, tu serais?

La Côte d’Ivoire.

– Si tu étais avec qu’une seule personne sur une île déserte, tu serais avec?

Ma bible.

– Si tu étais un sportif célèbre, tu serais?

Lionel Messi

– Si tu étais un autre sport que le football, tu serais?

Le basket-ball, j’adore regarder la NBA.

– Si tu étais un métier que tu aurais pu faire, tu serais?

J’aurais aimé être conseiller sportif.

– Un dernier mot pour les lecteurs du blog de Jayjay?

J’encourage tout le monde à suivre ton Blog. Tu fais quelque chose de bien, tu penses aux anciens footballeurs. C’est sympa de voir ce que deviennent les anciens joueurs.

 

 

JayjayLE KESTU2VIENS AVEC ELI KROUPI

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *